Qui est Ana de Armas, la nouvelle star d’Hollywood qui incarne Marilyn Monroe dans Blonde sur Netflix ?

Blonde, l’adaptation du roman éponyme de la romancière américaine Joyce Carol Oates sur Marilyn Monroe, est disponible sur la plateforme de vidéo à la demande Netflix depuis le 28 septembre 2022. C’est Ana de Armas, actrice cubaine de 34 ans, qui incarne l’icône disparue d’Hollywood. Portrait.

L’icône Marilyn Monroe est de retour… enfin presque. Blonde, l’adaptation sur les écrans du roman éponyme de la romancière américaine Joyce Carol Oates, est disponible sur la plateforme de vidéo à la demande Netflix depuis le 28 septembre 2022. Pour incarner Norma Jean Baker alias Marilyn Monroe, le réalisateur néo-zélandais du film, Andrew Dominik, a choisi l’actrice cubaine de 34 ans Ana de Armas. Portrait d’une comédienne que le tout-Hollywood s’arrache.

Actrice depuis ses 18 ans

Fille d’un responsable de banque et d’une mère fonctionnaire, Ana de Armas naît le 30 avril 1988 à Cuba. C’est à 14 ans que l’adolescente commence à jouer la comédie en suivant des cours au théâtre national de La Havane. Elle obtient son diplôme après quatre ans d’études.

À 18 ans elle traverse l’océan Atlantique pour l’Espagne. Elle y décroche son premier rôle au cinéma dans Una rosa de Francia deManuel Gutiérrez Aragón, en 2006. En parallèle, elle continue de faire ses armes dans la série El internado« dans laquelle elle tient un des rôles principaux jusqu’en 2010. La série dramatique lui offre une renommée nationale », détaillent nos confrères de L’Obs.

En 2014, elle retraverse l’Atlantique en direction d’Hollywood cette fois-ci. Arrivée au pays du septième art, l’artiste doit d’abord perfectionner son anglais, et ce, en quatre mois. L’objectif ? Ne pas être limitée aux rôles de femmes hispaniques ou cubaines. « J’ai dit à mon équipe : « Je ne veux pas auditionner pour Maria ou Juana. Je veux auditionner pour les rôles auxquels les autres auditionnent. » […] Je me considère comme une actrice », soulignait Ana de Armas dans le magazine américain W en 2017.

« C’est bizarre quand les gens disent : « Tu es une actrice cubaine » ou « Tu es une actrice espagnole ». Ils me mettent une étiquette mais je suis actrice. Je verrais ce que je peux faire, mais ne me mettez pas dans une case que vous ne connaissez pas encore… […] Tout le monde mérite d’avoir la chance de se battre pour le rôle qu’on désire. »

Blade Runner 2049, James Bond…

En 2015, elle est à l’affiche du film à suspense Knock Knock d’Eli Roth et donne la réplique à la star américaine Keanu Reeves (les sagas Matrix et John Wick). Si le film passe relativement inaperçu au cinéma, Ana de Armas est remarquée par le réalisateur et producteur oscarisé Ridley Scott (GladiatorBlade Runner).

Ce dernier lui confie le premier rôle féminin de Blade Runner 2049, un film de science-fiction à plus de 150 millions de dollars réalisée par le Canadien Denis Villeneuve (Dune). Elle interprète Joi, un hologramme domestique. Ce rôle lui permet de jouer une femme forte. « Joi est un personnage très fort dans le film. Elle doit l’être, il y a tant de mystères qui l’entourent. C’est une grosse surprise. Je trouve qu’elle a un beau destin et beaucoup de facettes. Elle était très complexe à créer », confiait la comédienne à Allociné en 2017.

Un type de rôle rare à Hollywood mais qu’elle affectionne particulièrement. « C’est mon combat et j’essaie toujours de les décrocher quand ils se présentent. En tant que femme et en tant que Latina, c’est un véritable défi », analysait-elle dans le magazine américain Harper’s Bazaar en 2019.

Par la suite, sa carrière explose et Ana de Armas enchaîne les films et les succès publics ou critiques : À couteaux tirés et A Cuban Network en 2019, The Gray Man en 2022 sans oublier le rôle de l’espionne Paloma dans Mourir peut attendre (2021), le dernier volet des aventures de James Bond dans lequel elle dépoussière en trois minutes chrono l’image anachronique des James Bond girls.

Le film «  Blonde  », réalisé par Andrew Dominik est disponible ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.